Identité

Recrutement d’un/e expert/e archiviste GED

  1. Contexte et justification

Les États africains et les partenaires au développement ont pris conscience de la nécessité de disposer d’un système d’état civil efficient, à la fois dans une logique de bonne gouvernance et de sécurisation de l’identité des citoyens afin de renforcer la confiance entre les partenaires et les pays récipiendaires des flux migratoires. Dans cette perspective régionale, le Sénégal a engagé depuis le début des années 1990 un processus de réforme de son système d’état civil.

Avec le financement du Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique de l’Union Européenne, CIVIPOL accompagne les autorités sénégalaises dans le renforcement de leur système d’information de l’état civil et dans la consolidation d’un fichier national d’identité biométrique, afin que chaque sénégalais soit en mesure de se prévaloir des droits inhérents à son identité.

L’exécution du programme est assurée conjointement par CIVIPOL et Enabel, l’Agence belge de développement, sous la maitrise d’œuvre de la Direction de l’Etat Civil du Ministère sénégalais des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires (MCTDAT), partenaire principal du programme.

Pour ce faire, l’intervention, en appui aux acteurs sénégalais impliqués dans l’état civil, contribuera à sa modernisation par un appui au pilotage stratégique en prenant en compte la complexité systémique de la matière (R1) et à travers une recherche d’amélioration concrète de l’accès des populations à des services d’état civil de qualité (R2). Par ailleurs, elle appuiera la consolidation d’un fichier national d’identité biométrique relié au système d’information de l’état civil informatisé à même de sécuriser l’identité de la population et d’être exploitable par d’autres administrations utilisatrices (R3). L’organisation CIVIPOL mettra en œuvre l’atteinte des résultats 1 et 3 ; Enabel le résultat 2.

Pour le résultat R3, une des actions consiste en la « Généralisation de l’informatisation et Consolidation du fichier central de l’état civil », contribuant fortement à la transformation digitale de l’état civil. L’expert/e Archiviste GED interviendra sur le résultat 3, spécifiquement dans l’activité 3.2.5, « Poursuite et parachèvement de la reprise de l’antériorité (numérisation et saisie) des registres d’état civil ».

Sous la direction du Chef de mission CIVIPOL et sous la supervision de l’expert en système d’information, il/elle travaillera étroitement avec l’équipe technique du Programme coordonnée par la Direction de l’Etat Civil (DEC) du Ministère des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires (MCTDAT).

2. Objectifs de la mission

L’expert/e Archiviste GED aura pour principale mission d’assurer la bonne exécution de la mise en place du système de dématérialisation pour la poursuite et le parachèvement de la reprise de l’antériorité des registres d’état civil.

De manière spécifique il s’agit de :

  • Elaborer le schéma général de dématérialisation des actes d’état civil ;
  • Elaborer le cahier des charges du système de dématérialisation ;
  • Participer au suivi et à l’évaluation technique de l’exécution du plan d’action du projet de dématérialisation.

Au début de sa mission l’expert/e, après un état des lieux et une revue documentaire, présentera sa note méthodologique dans le cadre de sa mission et les indicateurs de performances.

  1. Education
  • Être titulaire au moins d’un Bac+5 en informatique ou équivalence ;
  • Avoir une excellente maîtrise de la langue française à l’oral et à l’écrit ;
  • Avoir une bonne maitrise de l’anglais.
  1. Expériences et compétences professionnelles
  • Expérience professionnelle avérée dans des fonctions management SI (chef de projet, programme ou DSI) ;
  • Avoir une expérience avérée dans la gestion des Archives.
  • Avoir une grande expérience en conduite de projet IT dans une administration publique sénégalaise ;
  • Avoir une expertise avérée dans le domaine de la dématérialisation des procédures administratives et des grands registres de l’État ;
  • Avoir géré au moins un projet de GED d’envergure similaire au cours des cinq (05) dernières années dans des administrations publiques ;
  • Avoir conduit des réformes phares liées à la dématérialisation des procédures administratives, à la mise en place de grands registres de l’État (population, État-Civil, foncier, identité des personnes physiques ou morales etc.).
  • Afficher des compétences en gestion de projet et en architecture SI ;
  • Attester des compétences en transformation digitale, en agilité, en sécurité des SI et en démarche qualité ;
  • Afficher des compétences en management, en communication et en leadership ;
  • Avoir une connaissance de l’écosystème IT de l’État et des plateformes qui stockent des données des usagers ou des populations.
  1. Ethique, management et leadership
  • Bon esprit d’équipe ;
  • Esprit de synthèse et d’analyse ;
  • Esprit créatif ;
  • Excellente aptitude relationnelle ;
  • Savoir s’exprimer en public ;
  • Rapidité, méthodologie, rigueur, autonomie ;
  • Capacité de prise de décisions et force de propositions ;
  • Bonne Gestion du temps ;
  • Excellente communication orale et écrite ;
  • Aptitude à la négociation ;
  • Adaptabilité aux situations d’urgence.

Localisation : Poste basé à Dakar, Sénégal, avec des déplacements à l’intérieur du pays.

Contact : Merci de bien vouloir adresser votre candidature avec copie des diplômes (lettre de motivation + CV, de préférence au format UE à l’adresse suivante : JOEDICKE.AL@civipol.fr, au plus tard le 5 mars 2021.

Merci de préciser l’intitulé du poste en objet de votre email.

Rejoignez notre base d'experts

Devenir expert

Limite de candidature

05 mars 2021

Durée de la mission

Long terme

Zone géographique

Afrique