Empreinte territoriale

Programme d'Appui au Renforcement de la Sécurité dans la région de Mopti (PARSEC)

Le projet PARSEC est implémenté par un consortium géré par Expertise France et dans lequel interviennent Civipol et la GIZ.

Ce projet est décliné en deux objectifs principaux : améliorer la sécurité des populations et le contrôle du territoire de la région de Mopti et améliorer la gestion des espaces frontaliers dans cette même région (Mali-Burkina Faso).

Rétablir l'état de droit dans le centre Mali

Au sein d'une région en proie aux groupes terroristes et criminels, la composante 1 du projet a pour objectif d'améliorer la sécurité des populations et le contrôle du territoire dans le respect de l'Etat de droit. Dans la région de Mopti, le PARSEC participe à l'installation d'un centre opérationnel de commandement, d'une force d’action rapide de la gendarmerie, d'un peloton de surveillance et d’intervention ainsi que de deux brigades fluviales et deux postes de secours. Le projet PARSEC finance donc la construction des bâtiments devant accueillir ces nouvelles unités, l'apport de matériel et les formations pour rendre ces unités opérationnelles.

La gestion des espaces frontaliers

Le Parsec met en place un dispositif de gestion de la zone frontalière avec le Burkina Faso autour du poste frontière du Cercle de Koro. Ceci permettra aux forces interservices d'enregistrer des informations fiables et utilisables par
les autorités politiques et administratives sur les flux de biens et de personnes. Les forces maliennes seront dotés par le projet PARSEC d'un avion de surveillance pour améliorer l'efficacité de ce dispositif.

Le projet en chiffres

Mali

Pays

29 M€

Budget

Forces de sécurité de la région de Mopti

Bénéficiaires

Chronologie

  • septembre 2017

    Début du projet

  • août 2020

    Fin du projet

PARSEC PARSEC

À propos du projet

Personne en charge du projet

ROUX David

Statut du projet

En cours

Type de financement

Union Européenne

Type de contrat

Prestation de service