Un Collège sahélien de sécurité au format rénové

13/06/2017

   Le Collège sahélien de sécurité (CSS) a repris son cycle d’activités dans un format rénové, tant dans sa gouvernance que dans ses offres de formation. Il a ouvert cette nouvelle session avec un séminaire consacré « au dialogue et aux rapports entre citoyens, forces de sécurité et autorités judiciaires sur les enjeux sécuritaires au Sahel ». Du 22 au 26 mai, vingt-trois auditeurs issus de la société civile, des forces de sécurité et de la magistrature et provenant des cinq pays[1] du G5 Sahel (G5S) se sont retrouvés au Centre de formation des collectivités territoriales de Bamako.

   Ce séminaire a été organisé par Civipol dans le cadre du projet européen d’Appui au G5S pour la sécurité au Sahel. Il avait pour objectif de faire réfléchir les participants face aux enjeux sécuritaires du Sahel, le terrorisme et l’extrémisme violent, mais également face aux formes de criminalité les plus graves, notamment celles qui touchent les femmes et les enfants.

   Il ressort des différents débats la volonté d’améliorer les rapports entre les citoyens, les forces de sécurité et la justice des États du G5S d’une part, et d’autre part le souhait de veiller à une bonne communication et à l’amélioration des échanges d’informations entre États, et également avec l’ensemble des partenaires internationaux.

Cérémonie de clôture      Débat


[1] Burkina Faso, Mauritanie, Mali, Niger, Tchad.

 

+33 (0)1.45.44.85.20

Civipol conseil

 

 

logo afaq iso 9001 certification

9, rue Notre-Dame des Victoires
75002 PARIS